Menu

Lutte antiparasitaire dans les parcs publics

PARCS ET RÉCRÉATION DES ANIMAUX
Les parcs et autres aires de loisirs de plein air sont des espaces où la famille et les amis peuvent se réunir et profiter du grand air. Malheureusement, faisant partie des «grands espaces», ces espaces publics sont particulièrement sensibles aux ravageurs de toutes sortes. Les rongeurs, les insectes et autres animaux nuisibles peuvent infester les parcs, les jardins communautaires et d’autres espaces extérieurs publics ou privés. Pour rendre les choses plus difficiles, les produits courants utilisés pour traiter les ravageurs ne conviennent pas toujours à ces espaces extérieurs. Les pesticides contenant des produits chimiques nocifs peuvent détériorer le feuillage des parcs et poser des risques pour la santé de leurs clients, dont beaucoup sont de jeunes enfants. Sur cette page, les experts en lutte antiparasitaire chez la société de désinfection casablanca Tribeda discutent de la lutte antiparasitaire responsable et de la prévention pour les parcs et autres espaces extérieurs. Nous fournissons des conseils de prévention, des recommandations de contrôle et des ressources sur notre propre gamme de produits de lutte antiparasitaire respectueux de l’environnement et très efficaces. Lisez la suite pour en savoir plus et assurez la sécurité de votre parc avec nos solutions de lutte antiparasitaire!

NUISIBLES COMMUNS DANS LES PARCS PUBLICS
En tant qu’espaces extérieurs, les parcs traitent d’un large éventail d’espèces de ravageurs – chacune ayant ses propres risques et propensions pour la santé humaine à causer des dommages matériels. Les rongeurs tels que les rats et les souris peuvent manger de la végétation et des ordures, et transporter et transmettre directement un certain nombre de maladies, notamment le syndrome pulmonaire à hantavirus, la leptospirose, la peste et la salmonellose – ainsi qu’une foule d’autres maladies transmises directement et indirectement par des insectes tels que tiques et puces. Les rongeurs tels que les taupes et les campagnols peuvent creuser des tunnels dans le sol à l’intérieur et autour des pelouses du parc, causant des dommages environnementaux majeurs au parc. (Les campagnols se nourrissent également des bulbes et des tiges des plantes.)

Les insectes nuisibles peuvent également être des problèmes majeurs dans les parcs. Les ravageurs de la pelouse tels que les vers blancs, les moucherons, les pucerons et les nématodes peuvent ronger le gazon dans les parcs à feuilles d’aspect disgracieux. D’autres insectes nuisibles tels que les mouches, les cafards, les tiques, les puces, les araignées, les scorpions et les fourmis peuvent rendre la vie des visiteurs du parc assez inconfortable. (Beaucoup de ces insectes sont également porteurs et transmettent des maladies et des poisons.) En savoir plus sur ce qui attire les insectes et les rongeurs dans les parcs publics.

MOTIFS DES ORGANISMES NUISIBLES DANS LES PARCS PUBLICS + CONSEILS DE PRÉVENTION
Voici un certain nombre de raisons pour les ravageurs dans les parcs publics. La raison la plus simple est peut-être que les parcs sont des espaces extérieurs et n’ont aucun moyen structurel de garder les parasites à l’extérieur. Au-delà de cela, la présence de sources alimentaires naturelles et créées par l’homme peut également attirer des ravageurs petits et grands dans ces espaces extérieurs. Les aliments de pique-nique, les déchets de poubelles et les déchets laissés dans le parc peuvent tous attirer des ravageurs. Parfois, les humains eux-mêmes apportent des parasites dans les parcs. Les gens et leurs animaux de compagnie peuvent souvent être des hôtes involontaires pour les ravageurs de l’auto-stop tels que les tiques, les puces, les punaises de lit et les acariens. Ces ravageurs peuvent s’attarder dans les parcs publics et s’accrocher à d’autres visiteurs.

La prévention des ravageurs dans les parcs commence par la propreté. Bien que l’idée de «nettoyer» un espace extérieur puisse sembler quelque peu étrange, le fait est que la propreté est la cause de nombreuses infestations de ravageurs dans ces espaces. La litière attire énormément les ravageurs et doit toujours être nettoyée. De même, les poubelles et autres récipients doivent toujours être couverts. Les salles de bains publiques doivent toujours être fermées et nettoyées. Les excréments de chiens doivent être ramassés et éliminés immédiatement. L’eau stagnante, habitat parfait pour les moustiques et de nombreux autres ravageurs nuisibles, doit être combattue le plus rapidement possible.

LES DIFFICULTÉS DE LA LUTTE ANTIPARASITAIRE DU PARC DE LA VILLE
Bien que la prise de mesures préventives puisse réduire considérablement la présence d’organismes nuisibles dans un parc public, le simple fait demeure que les organismes nuisibles ne sont pas totalement évitables dans ces espaces extérieurs facilement accessibles et très fréquentés. En cas d’infestation de ravageurs, des mesures de contrôle doivent être prises. Cependant, il existe certaines difficultés inhérentes à la lutte antiparasitaire en plein air. D’une part, les environnements extérieurs sont plus difficiles à appâter et à pulvériser simplement parce que les conditions météorologiques peuvent rapidement dégrader les produits appliqués. Pire encore, bon nombre de ces produits contiennent des produits chimiques qui sont dangereux pour les personnes, les animaux domestiques et l’environnement en général. Lors du traitement des parasites dans un environnement extérieur public comme les parcs, les pesticides écologiques et non toxiques sont essentiels. Chez Tribeda, nous avons la solution parfaite.